Présentation générale
Salariés
Adhésion
Sensibilisation repérage douleur domicile
colloque
Rencontres territoriales
Maladie d'Alzheimer
Expérimentation appui médecins généralistes
Recrutement
Financement
Pilotage
Filière gériatrique Alsace
Autres filières
Groupe Réseaux de la SFGG
Presse
Présentation et membres
Contacts





Présentation

générale:


Historique, missions, critères d'inclusion...

Réseaux de santé

Code de la Santé Publique - Article L6321-1 - Loi du 4 mars 2002


"Les réseaux de santé ont pour objet de favoriser l'accès aux soins, la coordination, la continuité ou l'interdisciplinarité des prises en charge sanitaires, notamment de celles qui sont spécifiques à certaines populations, pathologies ou activités sanitaires. Ils assurent une prise en charge adaptée aux besoins de la personne tant sur le plan de l'éducation à la santé, de la prévention, du diagnostic que des soins. Ils peuvent participer à des actions de santé publique. Ils procèdent à des actions d'évaluation afin de garantir la qualité de leurs services et prestations.


Ils sont constitués entre les professionnels de santé libéraux, les médecins du travail, des établissements de santé, des centres de santé, des institutions sociales ou médico-sociales et des organisations à vocation sanitaire ou sociale, ainsi qu'avec des représentants des usagers."

Qui sommes-nous ?

Le Réseau d'Appui aux médecins Généralistes (RAG) est un réseau de santé, issu d’une volonté conjointe d’acteurs et de décideurs d'Alsace.


La structure juridique est une association à but non lucratif.

  

Historique

2016 : CHANGEMENT D'ORIENTATION


Dans le cadre du schéma régional d’organisation médico-sociale 2012-2016 « Personnes âgées » élaboré par l’ARS Alsace, une réflexion a été engagée sur le rôle de chacun des dispositifs du champ gérontologique pour éviter les redondances et les chevauchements.


Au terme de cette réflexion, et en cohérence avec les orientations de la stratégie nationale de santé, l’évolution des missions du Réseau Alsace Gérontologie a été actée par l’ARS Alsace, de manière à le faire devenir un réseau d’appui aux médecins généralistes. Il s'agit là de conforter son rôle d’appui aux professionnels de premier recours (notamment les médecins généralistes), pour les situations problématiques concernant des patients de plus de 60 ans.


De ce fait, début 2015, l'ARS Alsace invite le RAG a revoir son positionnment, afin d'intervenir en appui aux médecins généralistes. Pour ce faire, une expérimentation s'est tenue sur le territoire de santé n°3 (antennes de Sélestat et Colmar) du 1er septembre 2015 au 29 février 2016.


A compter du 1er mars 2016, des modifications ont été opérées au ce sens à l'ensemble de l'Alsace :

-changement de dénomination : le Réseau Alsace Gérontologie laisse la place au Réseau d'Appui aux médecins Généralistes, le sigle restant RAG

-modification des critères d'inclusion: interpellation du RAG pour toutes problématiques rencontrées par le médecin généraliste, concernant un de ses patients de plus de 60 ans

-modification des modalités d'interpellation: prioritairement, c'est au médecin généraliste d'interpeller directement le RAG. Le RAG peut être interpellé par toute autre personne, mais il leur faudra au préalable avoir obtenu cet accord d'intervention du RAG auprès du médecin généraliste.

QUELQUES DATES CLEFS


-Janvier 2009 : le RAG reçoit l'accord de financement de l'ARH

et l'URCAM d'Alsace.


-Mars 2009 : Recrutement du Directeur Régional du RAG,

M. Nicolas VENZON.


-Juin 2009 : Embauche du 1er coordonnateur (Mulhouse).


-Septembre 2009 :

Ouverture de l'antenne administrative régionale.


-1er octobre 2009 :

Première inclusion d'un patient


-Novembre 2009 :

Inauguration officielle du RAG.


-7 novembre 2014 : festivités des 5 ans du RAG


-1er mars 2016 : changement de nom (le RAG devant Réseau d'Appui aux médecins Généralistes) et de missions

Missions et critères d'inclusion

Le RAG a pour mission d'apporter une réponse à toute problématique que rencontrerait un médecin généraliste, par rapport à un de ses patients de plus de 60 ans.


Cette appui passe par la transmission d'information, par de l'orientation vers la structure ou l'organisme adéquat, et essentiellement par l'intervention d'un coordonnateur (IDE) RAG de proximité. Cette intervention permettra de coordonner, d'articuler, de mette en lien et en place, d'organiser et de convenir d'une feuille de route. Elle s'adapte à la demande initiale du médecin généraliste et aux souhaits du patient.

Pour qui ?

Le RAG s'adresse aux médecins généralistes exerçant en Alsace (départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin).


Le RAG peut être interpellé :

-soit directement par le médecin généraliste (un numéros spécifique dédié lui est réservé à cet effet : 0 367 300 367)

-soit par un autre intervenant (professionnel, grand public...) ayant préalablement obtenu l'accord du médecin généraliste.

Garanties apportées aux généralistes

-Faciliter la tâche du médecin généraliste au quotidien en l’assistant, en le soutenant et en lui fournissant une réponse rapide.


-Conforter la place du médecin généraliste au cœur de la coordination du parcours de santé de ses patients.


-Permettre au médecin de rester maitre des décisions qu’il prend et de la coordination qu’il pilote. Le RAG n’intervient que dans la limite de la mission confiée.


-Assurer le bilan et la traçabilité des actions mises en place.

Où ?

Le RAG intervient sur l'ensemble de l'Alsace.


L'équipe technique de coordonnateurs est répartie par territoire de proximité, formant ainsi 4 antennes principales: Bischwiller/Haguenau - Strasbourg - Colmar - Mulhouse.


Des antennes secondaires sont également présentes, respectant les territoires de proximité: Saverne - Molsheim - Sélestat - Thann - Altkirch - Saint-Louis.


Ces 10 antennes assurent la coordination pour l'ensemble des patients du RAG, sur l'ensemble de l'Alsace.

Par qui ?

Le RAG est composé d’une équipe administrative située à Colmar (directeur général, secrétaire de direction, secrétaire), et d’une équipe technique composée d'une douzaine de coordonnateurs répartis sur toute l'Alsace.


Un coordonnateur attitré s'occupe de chaque personne prise en charge.


Il sera l’interlocuteur du patient au quotidien, et sera joignable directement par courriel et par téléphone portable, pour un service de proximité et une réactivité optimale.

Le RAG ne dispense aucun acte de soins, ni aucune prestation sociale.

Ce sont les professionnels qui ont l'habitude de travailler avec l'usager qui continueront à exercer pleinement, et en toute indépendance leur activité.

Comment ?

Le coordonnateur organisera par tous les moyens à sa disposition la coordination des actions des acteurs impliqués au domicile. A ce titre, il proposera lorsque la situation le requiert une réunion de coordination associant l’ensemble des intervenants.


La réunion de coordination initiale pourra permettre, si tel est le choix du médecin généraliste, d’établir un Plan Personnalisé de Santé comprenant 2 volets:

-le plan d’aide, établi grâce aux informations transmises par les travailleurs sociaux des Conseils Départementaux (plan d’intervention financé par l’APA s’il est établi) et des Centres Hospitaliers…

-le plan de soins.


Par son action, le coordonnateur va réaliser la synthèse des informations sanitaires et sociales, va s'assurer de la transmission des informations, et de la qualité de la communication.

Organisation de la réponse

La mission dévolue au RAG consiste à apporter une assistance rapide aux médecins généralistes qui en font la demande, pour toute problématique concernant leurs patients de 60 ans et plus.


Le RAG peut être amené à:

-apporter des renseignements et conseils concernant l’offre de service disponible sur le territoire de proximité ou bien les aides mobilisables, ou tout autre information dont aurait besoin le médecin

-orienter vers le partenaire approprié.

-intervenir auprès du patient pour coordonner l’action des différents partenaires, et engager les actions nécessaires pour stabiliser la situation, avant de passer le relais.


Pour ce faire, le RAG analyse la demande, et y répond de façon appropriée, en étroite liaison et collaboration avec les partenaires sociaux, médico-sociaux et sanitaires.


Si la situation nécessite l'intervention d'un coordonnateur du RAG, celle-ci débutera au plus tard 72h ouvrées après la demande initiale.

Cette action est limitée dans le temps (pas de suivi au long cours).

Analyse de la demande (secrétariat du RAG)

Information/conseil

Orientation

Intervention

Coordonnateur RAG

de proximité

Médecin généraliste

Partenaires du RAG

en accord

avec le

médecin généraliste

Combien coûte cette prestation ?

Aucune participation financière n’est demandée.


Le financement de l’activité provient du FIR (Fonds d’Intervention Régional) délivré par l’ARS (Agence Régionale de Santé) Grand Est.

Flyer

Téléchargez ci-dessous

le flyer de présentation

du dispositif

Flyer

Partenaire

Le RAG est membre de...

le Groupe Réseaux de la

Société Française de

Gériatrie et de Gérontologie

l'Union Nationale

des Réseaux de Santé

la Fédération Nationale

des Réseaux de Santé "Personnes Agées"

la FEHAP Grand Est

Copyright © 2009-2017    All rights reserved - Tous droits réservés

2008 / 2009 : LA CREATION


Historiquement, trois projets de réseaux de proximité issus de réflexion de décloisonnement du sanitaire et du social avaient été proposés.

Des réflexions ont été menées par les membres des groupes de travail régional (secteurs Thur Doller, région de Mulhouse, Alsace du Nord, CUS...), aboutissant à une large concertation assurée auprès d’intervenants issus de tous les milieux professionnels de la santé et du secteur social.

Il en est ressorti une volonté d’avoir 1 seul réseau régional, mais de lui permettre d'être un acteur proche du terrain, en développant des antennes de proximité.


Durant l'été 2008, le projet de ce réseau est rédigé, pour être déposé en septembre aux financeurs. Pour déposer ce dossier, une association (association de droit local) s'est créée: l'Association pour la Promotion du Réseau Alsace Gérontologie (présidée par le Dr Yves PASSADORI), qui gère aujourd'hui le Réseau Alsace Gérontologie.