Présentation générale
Salariés
Adhésion
Sensibilisation repérage douleur domicile
colloque
Rencontres territoriales
Maladie d'Alzheimer
Expérimentation appui médecins généralistes
Recrutement
Financement
Pilotage
Filière gériatrique Alsace
Autres filières
Groupe Réseaux de la SFGG
Presse
Présentation et membres
Contacts
Sensibilisation DoDo (accès formateurs)

Action de sensibilisation au repérage (et alerte) de la douleur à domicile chez les personnes âgées


à destination des personnels des SSIAD et SAAD du territoire de santé alsacien n°4

Génèse du projet

Le RAG organise une réflexion avec les partenaires du champ de la gérontologie sur chaque territoire de santé, 3 fois par an, au sein de Comités de Pilotage (COPIL).


Lors du COPIL T4 du 23 janvier 2013, le point thématique étudié en séanc fut "la douleur chez les personnes âgées".


La mallette MOBIQUAL y a été évoquée:  consacrée à la douleur et proposant l'ensemble des éléments nécessaires à la mise en œuvre d'une politique harmonisée de repérage et d'évaluation de la douleur.


Différentes réflexions en séance:

-nombreuses situations d'urgence peuvent être anticipées, voire évitées, par l'observation et l'interprétation de signaux avant-coureurs.

-repérage et prise en charge de la douleur peuvent parfois être négligées ou, du moins, mal interprétées.

-certaines douleurs ne sont pas exprimées. D'autres, plus chroniques, sont parfois négligées.

-pour efficacité, il convient alors que l'appréciation de la douleur, souvent exprimée par des acteurs différents (aidants, soignant, intervenant, médecin, IDE…) se fonde sur des usages rigoureux, partagés et univoques.


Ce raisonnement est très clairement exposé dans les supports mis en œuvre dans la mallette MOBIQUAL (SFGG) consacrée à la douleur.

Constat des membres du COPIL T4:

-difficile de tabler sur le seul déploiement d'un tel outil sans l'assortir d'un accompagnement qui vise à assurer sa pleine appropriation par le plus grand nombre des acteurs.

-souhait de voir s'organiser sur le territoire de santé n°4 une formation sur la douleur à domicile, destinée principalement aux AVS des SAAD, aux aides soignantes des SSIAD (17 SSIAD, 10 SAAD sur le secteur)


Un groupe de travail, issu du COPIL T4, se met en place.

  

Groupe de travail

COMPOSITION


Issu du comité de pilotage (T4), un groupe de travail pluri professionnel s’est mis en place, actuellement composé de:

-M. Rémi BRETON, MAIA Trois Pays Sundgau

-Dr Sylvie GRASSER, Centre Hospitalier de Pfastatt

-Dr Yves PASSADORI, GHRMSA

-Dr Laurent PETIT, HAD Sud Alsace

-M. Alain STEIBLE, SANTEA

-Mme Sophie STREICHER, APAMAD

-Mme Nathalie VAVASSEUR, SSIAD+

-M. Nicolas VENZON, Réseau d'Appui aux médecins Généralistes (RAG)

-Mme Emilie WIDMER, SSIAD de l’APSRM



MISSIONS


-Elaboration du cahier des charges pour la Fondation de France

-Définition des objectifs, du contenu pédagogique, de l’organisation générale

-Organisation logistique (points techniques)

-Pilotage du projet, avec rendu compte au COPIL T4

-Communication

-Mise en œuvre opérationnelle

-Evaluation

Objectifs

Former et sensibiliser les professionnels du domicile au repérage et à l'évaluation de la douleur.


L'action projetée doit permettre de développer sur le territoire de santé alsacien n°4 une culture commune:

-de repérage et d'évaluation de la douleur des personnes âgées fragiles ou complexes à domicile

-de signalement aux structures et professionnels compétents.

 


4 axes:


1 - Développer la culture du repérage de la douleur au domicile auprès des acteurs de proximité


2 - Renforcer les connaissances sur cette thématique


3 - Maximiser la prise en charge de la douleur à domicile par un repérage plus efficace et précoce


4 - Installer des outils communs de repérage

Bénéficiaires

Ces actions de sensibilisation s'adressent aux professionnels du champ de la gérontologie:


-Auxiliaires de vie sociale (AVS) des services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD)


-Aides soignantes des SSIAD.



Afin d'optimiser les échanges :

groupe composé de maximum 20 personnes formées (idéalement entre 10 et 15 personnes).

Territoire géographique

Territoire retenu dans le cadre de cette action:

-territoire de santé alsacien n°4 (sud du Haut-Rhin)

-population du territoire: 470 000 habitants, soit 25 % de la population alsacienne.

Outils pédagogiques et supports

→ Outils pédagogiques:

Harmonisation, déploiement et appropriation des outils

Mallette Mobiqual

Kit d'évaluation de la douleur

→ Supports

-Création de 2 diaporamas (1 diaporama par heure de session), contenant de courtes vidéos


-Remise d’un double des diaporamas utilisés


-Remise d’un document d’évaluation (évaluation de la formation sur sa forme et son contenu, et évaluation de l’impact).

Financement

Le coût du projet se répartit entre les principaux axes énumérés ci-dessous:

-Temps investi par les membres du groupe de travail

-Temps investi par le RAG dans le pilotage administratif

-Mise à disposition par les SSIAD et SAAD de leurs salariés sur leur temps de travail, pour être formés

-Indemnisation de certains formateurs

-Frais de reprographie, de duplication (clefs USB…) et d’évaluation.


Le projet bénéficie également du soutien de la Fondation de France (indemnisation des formateurs, frais d’envoi et de reprographie, logiciel pour évaluation poussée, communication…).

Formateurs

Les 2 sessions de sensibilisation sont assurés par des infirmiers et des médecins.


Les IDEC des SSIAD forment leurs équipes.

Les SAAD disposant d’infirmiers forment leurs équipes.


Les SAAD ne disposant pas d’infirmiers se voient proposer une intervention par un infirmier ou un médecin (via le financement obtenu par la Fondation de France). Les formateurs choisis se devront d'être proches géographiquement des SAAD, permettant ainsi d'optimiser le lien local SSIAD-SAAD.

3 formations des formateurs se sont tenues, animées par des binômes IDE-médecins:


-à Mulhouse le 22 mai 2014 (Dr Laurent PETIT et Mme Sophie STREICHER) → 14 participants


-à Cernay le 3 juin 2014 (Dr Yves PASSADORI et Mme Sophie STREICHER) → 8 participants


-à Altkirch le 26 juin 2014 (Dr Sylvie GRASSER et Mme Emilie WIDMER) → 6 participants

Formation des formateurs

Calendrier - étapes

Bilan

Au 31 décembre 2016, l'action de sensibilisation au repérage et à l’alerte de la douleur à domicile chez les personnes âgées du T4 s’est terminée.


Elle a pu s'appuyer sur une volonté commune et constante des partenaires du territoire. Le groupe de travail multipartenarial s'est réuni à 14 reprises pour gérer à la fois les problématiques administratives, techniques et pédagogiques (dépot du dossier de financement à la Fondation de France, montage du contenu et de la forme, formation des formateurs, établissement des questionnaires d'évaluation...).


Grace à la mise en place de 2 questionnaires d'évaluation (questionnaire n°1 transmis en début de 1ère heure de sensibilisation – questionnaire n°2 transmis en fin de 2ème heure de sensibilisation), une analyse précise de l'impact et de la satisfaction ont pu être mesurés.


→ Le questionnaire initial a permis de mettre en avant l’attention portée par les auxiliaires de vie et aides-soignants sur les problématiques de douleurs de la personne âgée. Néanmoins, seuls 39% d’entre-eux utilisaient souvent ou régulièrement des outils de repérage de la douleur.

Encourageant également : 78% d’entre-eux se disent à l’aise avec cette problématique.

De là, les séances de sensibilisation ont trouvé toute leur place dans l’appropriation de nouveaux outils, permettant à ces professionnels de réagir et d’alerter.


→ Le questionnaire final a mis en avant une satisfaction très forte des participants. 97% des participants ont indiqué que les informations et outils présentés en séance sont utilisables dans leur travail quotidien.


En terme de participation, 7 SSIAD et 1 SAAD ont bénéficié de ces séances, pour un total d'environ 150 professionnels formés.

Au final, un excellent niveau de satisfaction des participants a été enregistré, même si quantitativement, il n'a pas été possible de mobiliser l'ensemble des structures cibles du territoire (souvent, difficulté pour les structures de libérer du temps pour que leur personnel puisse en bénéficier).

Copyright © 2009-2017    All rights reserved - Tous droits réservés

Accès réservé formateurs